Thèse : Déterminisme génétique des mortalités chez les moules bleues

Ajithkumar Munusamy - 2021/2024

Résumé de thèse :

EATFISH est un projet européen impliquant 13 partenaires, dont l’Ifremer, visant à former des chercheurs au profit de l’aquaculture. L’Ifremer accueillera un doctorant qui effectuera 6 à 8 mois de sa formation chez plusieurs des partenaires du projet. L’Ifremer participe au WP2 du projet lequel est dédié à l’aquaculture en focalisant sur la nourriture, la génétique, les maladies et les systèmes de production. Le sujet de la thèse proposé par l’Ifremer dans le cadre d’EATFISH aborde le déterminisme génétique des mortalités des moules bleues.

La mytiliculture française est basée sur la culture de deux espèces M. edulis et M. galloprovincialis, ainsi que leurs hybrides, naturellement présentes sur toutes les façades maritimes : Méditerranée, Atlantique et en Manche. Depuis 2014, des mortalités importantes touchent la filière mytilicole allant de la Charente-Maritime, Vendée, Loire Atlantique, jusqu’aux hauts de France.

Les premiers testages ont montré que les deux espèces et leurs hybrides étaient touchés par les épisodes de mortalités, avec des mortalités élevées pour M. edulis, intermédiaire pour les moules hybrides et plus faibles pour M. galloprovincialis. Une première génération de sélection massale a également permis de réduire de moitié les mortalités chez M. edulis, permettant de proposer des solutions à la filière pour diminuer les mortalités et donc réduire l’impact économique des pertes subies. La cause des mortalités reste encore à ce jour à préciser, et les testages couplant les approches terrains/infections expérimentales seront essentielles pour infirmer ou confirmer le rôle d’agents pathogènes. Parallèlement, la variation inter-individuelle de la qualité cytogénétique observée chez les moules en relation avec l’installation et la progression d’un processus néoplasique a aussi été montrée comme étant un facteur prépondérant dans le phénomène des mortalités anormales.

La thèse vise à étudier les déterminismes génétiques des mortalités anormales de moules bleues.

Les objectifs sont :

  • de déterminer les paramètres génétiques (héritabilité et corrélations génétiques) des mortalités des moules chez les deux espèces de moules, et leurs hybrides,
  • produire une nouvelle génération de sélection massale et calculer la réponse à la sélection pour le caractère de la qualité cytogénétique,
  • produire des familles de M. edulis, M. galloprovincialis et des hybrides présentant des niveaux de résistances contrastées, et tester leurs descendances dans des sites de productions.

Direction de thèse: Dr Lionel Degremont, Ifremer, ASIM La Tremblade

Responsables scientifiques : Dr. Abdellah Benabdelmouna et Dr. Germain Chevignon, Ifremer, ASIM La Tremblade

Financement : Projet H2020 Marie Curie

École doctorale: Euclide, Université de la Rochelle